Blog de La Nutritioneuse

26 novembre 2018

Et hop une nouvelle adepte de la mono diète!

ID-10038146

La porte vient juste de s'ouvrir, Alice est en avance. Je l'entends s'installer dans la salle d'attente. Elle tousse et la j'éclate de rire discrètement. Je connais cette fausse toux venu du fond de la gorge. La toux qui veut dire je suis la viens me chercher! Quelque fois la toux de la salle d'attente fait rire, d'autres fois c'est comme une agression qui sonne comme un caprice de mal élevé qui refuse d'attendre 5 minutes de trop! Heureusement pour Alice, aujourd'hui est un bon jour... 

Alors que j'ouvre la porte, elle est déjà debout, souriante comme d'habitude. Elle a l'air contente d'elle. Je la regarde de haut en bas. Tel un animal sauvage, je l'observe sous toutes les coutures. Je regarde son langage corporel alors qu'elle répond à mes questions, afin de confirmer ce qu'elle me dit. Elle me connais bien, et elle sait que je vais réussir a lui faire sortir les vers du nez.

Je la fixe en lui demandant comment s'est passé son week-end, elle me répond "pas trop mal", en regardant vers le sol. Il ne m'en faut pas plus. Clairement, elle est sorti de son programme alimentaire. Je la laisse se confesser. Elle a craqué sur des sucreries sans grand intérêt, mais c'était plus fort qu'elle. Elle regrette de ne pas avoir refusé de manger ces barres chocolatées. Je ne l'accable pas car, ça arrive, le tout c'est de se reprendre au plus vite. 

Alors que je lui explique ce qu'elle doit faire pour compenser l'excès de sucre, elle m'avoue qu'elle a pris les devants pour rééquilibrer son poids. Avec un sourire satisfait elle m'explique que depuis hier elle n'a rien mangé, a part 3 pommes. (Et allez, encore une adepte de la journée pomme!) Je boue intérieurement mais je lui répond quand même calmement. Elle est un peu perplexe car elle pensait bien faire. J'explique en détail le problème que pose la fameuse journée pomme. Faire une surconsommation alimentaire et compenser avec une journée de diète sévère est une mauvaise habitude qui va vers un comportement boulimique, a éviter absolument. Il y a une énorme différence entre : 

1- faire un jeûne ou une diète pour reposer son système digestif et se débarrasser des toxines

et

2- manger tout et n'importe quoi puis se priver de manger pour compenser

la deuxième solution est malsaine et conduit au Yoyo avec un faux sentiment d'équilibre. Après un repas riche, Il faut manger moins certes, mais il est préférable de faire un véritable repas, structuré autour de fruits légumes et protéines.

Alice a tout écouté avec attention, ele voit que je ne suis pas contente. Est ce qu'elle va appliquer le principe la prochaine fois? Ce 'est pas dit, car j'ai l'impression de parler dans le vide, en tous cas elle sait que j'ai raison même si ça ne l'arrange pas. A suivre...

Pour toutes celles est ceux qui font parti du culte de la fameuse journée pomme, rangez vos solution extrêmes au placard. Assumez le repas que vous avez fait, et compensez proprement avec un repas équilibré, plus léger qui fournira les nutriments nécessaires a votre organisme. Ce n'est pas toujours facile de perdre du poids et de suivre un programme dans lequel on a enlevé pas mal de gourmandises. Quelque fois il y aura des "craquages" et puis avec le temps il y en aura de moins en moins jusqu'au jour ou vous serez en Control de votre alimentation. Acceptez de craquer de temps en temps, reprenez le cours de votre programme et surtout évitez de vous punir avec des journées restrictions dans le seul but de compenser.

Allez on tient le coup!


20 novembre 2018

On ne détient pas encore la formule magique pour maigrir...

fee_clip_art_gratuit_-_animation_dessin_20160410_1102606961

Il est 10 h et Iris est confortablement installée dans la salle d'attente, un magazine à la main. ça sent le stress à plein nez! Je sors de mon bureau et elle me regarde avec un air hautain mêlé de crainte. D'un ton sarcastique, elle me lance un "bon enfin, c'est à moi" je n'ai pas du tout envie de rire, car je sais que je vais galérer. Je lui adresse un sourire crispé en espérant qu'elle ne percevra pas mon agacement. Elle y répond avec un sourire encore plus tendu que le mien. C'est clair que ce n'est pas le grand amour. Je sais ce qu'elle pense et elle sait que je sais.

Vous avez déjà vécu ce genre de situation, ou vous venez pour voir quelqu'un, en espérant que la personne va vous dire exactement ce que vous voulez entendre, mais juste en la regardant, vous savez que vous n'allez pas pouvoir vous cacher derrière vos faux prétextes. Iris montre des signes d'impatience. Elle veut être là, mais elle refuse d'entendre les faits. 


Elle monte sur le pèse-personne et clairement, elle aimerait que je ne lui dise pas son poids. D'un autre côté, elle veut que je la voie comme une personne qui assume. Alors délicatement, je lui annonce la couleur. Elle avale sa salive et fait mine d'encaisser. Elle décide que 10 kg en moins devraient suffire pour le moment. Je confirme avec elle l'objectif et nous démarrons le travail. Son regard est ailleurs, elle a l'air triste. Quand je lui parle de ce qu'elle devra faire pour rééquilibrer son alimentation, je vois dans son langage corporel, que la suppression de ses plaisirs sucrés sont de l'ordre du sacrifice. C'est une véritable agression.

Elle réfléchit tout en feignant de participer à la conversation, mais je sais déjà qu'elle est perdue pour la France. Elle est venue un peu sous la pression de sa meilleure amie qui ne voulait pas maigrir toute seule, mais clairement elle n'est pas prête. 
Poussée par les résultats plutôt encourageants de son amie, elle essaie de tenir, mais malheureusement, elle craque devant, pâtisseries, alcool ou assiettes de charcuteries.

Les rendez-vous se suivent et se ressemblent. Elle maigrit difficilement, et ce n'est pas de sa faute. Elle est obligée de boire du champagne lors d'un pot de départ, ou, on la force a avaler du fromage pendant un repas de famille. Bref, comme par miracle, des aliments gras et sucrés atterrissent par inadvertance dans sa bouche, mais elle m'assure qu'elle n'y est pour rien. Bien entendu, je ne suis pas dupe, et elle le sait, mais son amie perd du poids, et il est hors de question de jeter l'éponge. 

Il ne reste plus qu'une seule solution pour sortir de cette situation sans perdre la face : tout mettre sur mon dos. Eh, oui, je suis la méchante nutritionniste qui dit la vérité et qui n'a pas sorti sa baguette magique pour faire disparaître les kilos en trop, sans effort ! Je ne me formalise pas parce que dès la première rencontre, je savais que la tentative était vouée à l'échec.

Quand on entreprend de perdre du poids, il est important d'évaluer ses motivations, et de s'assurer qu'on le fait pour soi et par soi-même. Les tentatives forcées ne sont pas suffisamment solides pour durer dans le temps, donc ne laissez personne à part un médecin, vous dire de perdre du poids. Cette décision vous appartient, car c'est un cheminement tout à fait personnel. 

Allez on tient le coup!

14 novembre 2018

Vous reprendrez bien un morceau de chocolat?

 

ID-100500372

Alors que Mylène arrive dans le petit pavillon douillet de la famille Jobert, elle se retrouve nez à nez avec la maitresse de maison. Elle lui fait la bise en souriant. Mylène ne la connais pas mais elle a l'air plutôt sympathique. Alors que qu’elle rentre dans la salle a manger, elle découvre 3 adultes encore attablés et 2 enfants en train de jouer. L'ambiance est familiale, plutôt bienveillante. Le repas est manifestement terminé et bien que Mylène ai déjà mangé, son cerveau a déjà entamé le processus des interrogations alimentaires, du type : "Qu'est ce qui reste sur la table", ou "Ils ont mangé quoi" ou alors "c'est quoi ça la bas qui dépasse, du pain?" Bref Le nez est lui aussi en action, "ça sent le gigot ou un rôti de boeuf?" 

Tout le monde est détendu, on discute de chose et d'autre. Mylène se sent un peu gênée car je elle ne connais pas les 3/4 des personnes présentes, lorsque tout a coup une voiture arrive. "C'est Lucienne" s'écrit un monsieur en sortant de la pièce d'à côté. "Ah non c'est ton cousin" dit t'il en regardant la jeune femme. Elle se dit super “je vais enfin pouvoir discuter avec quelqu'un que je connais”. 

Les conversations vont bon train. Dedans, ou dehors sur la terrasse. On rit, on écoute, on parle fort bref, malgré quelques tensions, tout le monde à l'air de prendre du bon temps. La maitresse de maison entre dans la pièce une boite de chocolat à la main. Quoi de plus logique pour compléter ce moment de convivialité.

Elle fait le tour de la pièce et Mylène salive déjà. Elle a beau être rassasiée elle n’en reste pas moins gourmande pour autant! Alors que la boite s’approche, elle découvre avec bonheur un assortiment de mini barres chocolatées. Elle fait au mieux en choisissant la plus light. Après tout une petite barre c'est rien! Mais voilà que 5 minutes plus tard la boite repasse. Et rebelote sa main plonge machinalement à l'intérieur pour se saisir d'une autre barre. Tout en discutant elle déguste cette mini portion savoureuse. Les autres en font autant. 

Après quelques minutes elle cherche la boites comme conditionnée à la voir se présenter sous son nez. Elle est sur la table et elle la fixe en se demandant si une âme charitable aura la gentillesse de la faire tourner... Mais rien ne se passe. Elle est bien élevée et elle se voit mal se lever pour se servir, donc elle attend. Le temps passe et bientôt il est l'heure de rentrer. Mylène reste un peu bloquer sur ces chocolats, et bien entendu le lendemain, deviner ce qu’elle s’achète? 

La morale de cette histoire c'est que La frustration entraine bien souvent l'excès. Un troisième chocolat dimanche aurait probablement évité l'achat d'une tablette lundi.

C'est pareille pour les régimes ultra strictes. Plus on se restreint plus on a envie de consommer les choses interdites. Pour réussir à perdre du poids, il est importants de consommer une grande variété d’aliments, en retirant la notion de privation, et ce même quand on réduit les quantités, sinon le cerveau entrera dans un mode de fixation, qui entrainera immanquablement des excès.

Allez on tient le coup!

Posté par la nutritioneuse à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2018

Le sport ne fait pas la minceur mais il y contribute!

 

ID-100360932

11h du matin ce samedi, après une nuit réparatrice, il est bien évident que la salle de sport me tend les bras. J'ai beau chercher toutes les excuses possibles pour ne pas sortir ma carcasse, sous une pluies battante, mais rien de concluant. 

Après avoir enfilée ma tenue, je me dirige gaiement vers mon club et j'arrive décontractée à l'accueil. Il 'y a pas grand monde mais quelques courageux sont là, prêt à en découdre, rutilant dans leurs tenus de sport dernier cri.

Je remarque la proportion de jeunes filles, affairées sur les tapis de course ou toutes suantes sur les steppers. ça sent la culpabilité à plein nez. Vous savez la culpabilité du lendemain de fiesta, quand on a mangé comme un ogre et bu comme un arsouille! Je vois ces corps fatigués se mouvoir tant bien que mal pour essayer d'effacer les excès de la veille. Avec la determination à toute épreuve, nécessaire pour se préparer à la soirée, qui sera on s'en doute toute aussi folle que celle de la veille. On fait de la place pour pouvoir accommoder les planches de charcuterie, de fromage et les bière et les cocktails, qu'on boira sans compter jusqu'au bout de la nuit. Et puis tant pis il faut bien vivre! On est jeune qu'une fois et c'est maintenant que ça se passe...

On sait pertinemment que courir 30 minutes n'effacera pas les kilos accumulés mais on court, encore et encore à en perdre haleine pour oublier le chiffre sur le pèse personne. On est logique dans tout ce que l'on fait pourtant, mais c'est plus fort que nous. La nourriture nous appelle, et comme un chant de sirènes nous sommes incapable d'y résister. Pourtant nous savons que tout ça aura des conséquences. Rien n'y fait, c'est comme une drogue, en fait c'est une drogue. On bouffe on boit et on fait du sport pour se rassurer et s'autoriser a rebouffer et à reboire!

Quand est ce que ça s'arrête? Quand on ne rentre plus dans ses pantalons? quand on rencontre le compagnon idéal? Quand le médecin nous dit que notre santé en prend un coup?

Pourquoi attendre le dernier moment? Stoppons cette course insensée vers l'obésité et les problèmes de santé. 

Compenser les excès par le sport c'est un peu comme un comportement boulimique de type : je mange trop et mal et je fais du sport pour me débarrasser des kilos en trop. L'intention est bonne mais sans un rééquilibrage alimentaire, ça ne donnera pas grand chose.

Mieux vaut commencer par l’alimentation, puis ajouter le sport pour améliorer les résultats.


Allez on tient le coup!

10 novembre 2018

Comment éviter de reprendre les kilos après un régime?

no-diet

La phrase que l'on entend le plus souvent lorsqu'on commence un régime c'est : "Les régimes ne fonctionnent pas, tu vas voir tu reprendra tout les kilos perdus dès que tu t’arrêteras". On note au passage le manque de soutien de la part des personne qui se font un malin plaisir a vous lancer cette phrase type en pleine figure quand motivée vous leur annoncez que vous vous voulez maigrir! Bref!

Faisons toute la lumière sur cette fameuse phrase.

Les régimes ne fonctionnent pas 

c'est tout a fait vrai. A partir du moment ou vous décidez de changer votre alimentation juste le temps du régime, il est évident que dès l’arrêt de celui ci vous retournerez a vos anciennes habitudes et progressivement les kilos referont leur apparition.

Tu reprendras tous les kilos dès que tu t’arrêteras

En fait tout dépend de la façon dont vous avez perdu le kilos, et surtout quel était votre état d'esprit. Voici donc les différents cas :

1- Vous faites un "régime" hyper restrictif de type hyper protéiné et vous vous arrêtez net = Les kilos vont revenir a coup sûre parce que votre métabolisme est plus lent et le surplus de calories sera automatiquement stockés.

2- Vous faites un régime très basse calories sans équilibre alimentaire du type, soupe a tous les repas ou 3 pommes par jour, ou même suppression du dîner ou du déjeuner obligatoire = Les kilos reviendront au galop car la encore le métabolisme est ralenti et les pulsions alimentaires deviennent ingérable en clair vous avez eu tellement envie de manger que dès que vous vous arrêtez vous vous défoulez

3- Vous faire un régime équilibré dans lequel on vous autorise les aliments que vous aimez mais en petites quantité = les kilos reviendront si vous n'avez pas fait de rééducation alimentaire. Vous devez impérativement réapprendre a vous nourrir pendant votre régime.

4- Vous faites un régime "en boite" ou on vous prépare des repas à l'avance = Les kilos reviendront dès que vous aurez arrêté le système car vous n'apprenez pas a vous nourrir et vous devenez dépendent(e) de quelqu'un d'autre pour vous alimenter. En plus vous ne reconditionnez pas votre cerveau a un nouvel équilibre alimentaire

5- Vous faite un régime suivi par un ou une "sadique" qui vous maltraite en vous humiliant parce que vous ne perdez pas assez vite = Les kilos reviendront dès la fin du régime car vous serez libre et que personne ne sera là pour vous malmener. La encore vous n'apprenez rien. Vous réagissez par peur des représailles. ça marche bien car vous perdez du poids pour ne pas vous faire engueuler mais que se passe t'il quand vous n'êtes plus sous pression?

Alors comment on fait pour ne pas reprendre?

Tout d'abord on fait un vrai choix. Celui de changer sa façon de s'alimenter une bonne fois pour toute et pas pour une durée déterminée. Ensuite on prend son temps en choisissant une méthode saine, ou un bon coach en nutrition, ou une diététicienne moderne et j'insiste sur moderne... la méthode doit être suffisamment efficace pour voir des résultats assez rapidement de façon a rester motivé, mais pas trop pour ne pas se retrouver sur les rotules et de mauvaise humeur. Ensuite On apprend a rééquilibrer son alimentation. On se remet devant les fourneaux et on ne s’arrête pas tout d'un coup pour passer de restriction alimentaire à retour a l'ancienne alimentation car c'est le meilleur moyen pour voir son pèse personne repartir à la hausse!

Allez on tient le coup!

Posté par la nutritioneuse à 21:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


On arrête d'envier les minces et on passe à l'action!

depressed girl

Réussir a maigrir relève quelque fois de l'exploit. Entre les tentations, les habitudes, la fatigue, le manque de soutien ou le stress, il y a énormément d'obstacles et a chacun de ces freins, on a le choix entre jeter l'éponge ou de s'accrocher. Il faut régulièrement se remettre en question et savoir exactement ce que l'on veut vraiment. 

Se faire plaisir 15minutes en dévorant un gâteau ou toute sa vie en se trouvant a son gout dans le miroir?

Très souvent dans cette dynamique de doute, j'ai pas mal de clientes qui considèrent que la vie est injuste en matière de poids. Elles me parlent souvent de leurs amies mince qui mangent ce qu'elles veulent et qui ne prennent pas un gramme. Vous en avez surement autour de vous. Il faut savoir qu'Il y a beaucoup de personnes mince qui régulent automatiquement leur alimentation, sans même y penser. Vous les verrez manger un triple burger avec des frites à midi  et vous serrez ebahi, mais ce que vous ne voyez pas c'est que le soir ce sera soupe et au lit!

Bon j'admets qu'il y a aussi des forces de la nature avec des métabolismes super rapides, et qui brulent les calories vitesse grand V. Ce 'est pas une raison pour vous apitoyer sur votre sort. C'est comme pour les grands sportifs ou les peoples, admirez, mais arrêtez d'envier, c'est malsain! Au contraire, inspirez vous des autres dans le bon sens. Vos gènes ne vous ont pas doté d'un métabolisme super Turbo, alors travaillez avec ce que vous avez. Un métabolisme ça peut s'accélérer avec du sport et une alimentation équilibrée.Ne soyez pas défaitiste. Au lieu de subir le poids de l'hérédité, battez vous et prenez les choses en main. Bientôt vous serez la personne mince qui peut se permettre un gâteau sans grossir! 

P.S : A tout(es) les minces qui se font un malin plaisir a casser le moral de leur proches, amis ou collègues, on ne vous demande pas votre avis, surtout si c'est pour les traiter discrètement d'incapables. Avoir du mal a maigrir n'enlève en rien les capacités et les qualités d'une personne. On va donc se passer de vos conseils inutiles! Pour ce qui est des minces sympa, merci pour votre soutien :-)

Allez on tient le coup!

Posté par la nutritioneuse à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Il est temps d'oublier les méthodes à papa!

car

Il est 14h, Mireille arrive. Elle a l'air tendue, comme d'habitude. Quand je lui demande comment elle va, elle sourit crispée. Son regard est fuyant. Je sens qu'elle n'est pas contente. Je l'installe et j'attends un peu avant de lui demander si sa semaine s'est bien passée. Elle me répond qu'elle ne sait pas ce qu'il se passe car elle a n'a pas perdu de poids. Je commence par lui demander ce qu'elle a mangé et surtout si elle a suivi le programme. Elle me dit oui bien sure. Je ne la crois pas car avec le temps j'ai appris a la connaitre. Elle est convaincu qu'elle a raison, donc elle n'en fait qu'a sa tête. Vous lui dites de manger des légumes et elle décide de bouffer des pâtes parce que la dernière fois en 1920 elle avait perdu 500g.

Comme je suis inspirée je prend une bonne respiration et le plus calmement du monde j'explique ENCORE à Mireille que pour maigrir il faut manger régulièrement et surtout de façon équilibrée. Elle me fait oui de la tête mais elle respire le non. Alors que je lui parle, je la vois qui rumine. Quand je lui demande de me détailler sa semaine, elle n'a pas longtemps a chercher puisque c'est toujours la même chose. Une pomme le matin, une salade le midi et une soupe le soir. Je suis irritée en l'écoutant me déballer son programme alimentaire. Elle sait que le fait de ne pas assez manger a mis son corps en état de famine, et que du coup elle ne maigrit plus a cause de ça, mais rien y fait. Je continu mes explications et elle fait mine d'écouter. Légèrement excédée je lui demande pourquoi elle vient me voir si c'est pour faire le contraire de ce que je lui demande. Elle me répond qu'elle suit mon programme. Là on est dans une autre dimension, parce que je n'ai jamais fait de plans alimentaires avec, 2 pauvres fruits et 4 feuilles de salade, ce n'est pas le style de la maison.

Bref je regarde ma montre, j'ai juste envie d'en finir avec cette consultation. Mireille est un cas désespéré. Elle fonctionne en mode années 30 et comme elle est bornée, elle est encore sur les conseils nutritionnels d'un autre siècle. Je la regarde, bien consciente que je lui parle, mais que c'est comme si je pissais dans un violon. Je lui dis, "vous savez Mireille, c'est dur a accepter mais ce n'est pas parce que vous ne mangerez rien que vous maigrirez plus!" Elle me lance un oui je sais bien. Pffffff mais bien sûre... Je sors du bureau pour récupérer des feuilles et lorsque je reviens, elle est parti à la sauvage, sans me dire au revoir. Je suis remontée! je viens de passer plus de 30 minutes a lui expliquer ce qu'elle devait changer pour maigrir, et elle me remercie en tournant les talons dans mon dos, comme une voleuse. Comme je vois toujours le bon côté des choses, je me dis génial et j'annule tout ses rendez-vous. Ouf, plus d'énergie pour mes autres clientes, parce qu'il y a tout de même des personnes sérieuse qui appliquent les consignes et qui maigrisse tranquilement. Heureusement. 

Allez on tient le coup!

Posté par la nutritioneuse à 20:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Non au Tyran de la minceur!

scream

Il est 10h00 ma cliente arrive. Elle a l'air super cool et en plus elle est motivée. Je sens qu'on va bien s'entendre. Je lui pose quelques questions sur son passé alimentaire et elle me raconte l'histoire d'un espèce de sadique qui prétend faire maigrir les gens. Je suis sûre que vous en connaissez plusieurs. Ce sont des prédateurs qui profitent de la situation, pour se faire plaisir en humiliant leurs clients, afin d'assoir leur domination. 

 

Ma cliente m'explique qu'elle a débuté son programme avec un pervers narcissique a mauvais caractère, qui lui a mené la vie dure pendant 3 semaines. Au début il s'est montré sympa. Bien entendu dès qu'il a encaissé le paiement le côté face est apparu et le harcèlement a commencé. Des remarques désobligeantes du style: vous avez la tête de quelqu'un qui bouffe la peau du poulet, ou j'aime pas les grosses ou si vous ne perdez pas 1kg par semaine je ne veux plus vous voir. Résultat, chaque visite devenait un supplice. Vous vous rendez compte? Vous souffrez parce que vous n’arrivez pas a maigrir, et un ou une tordu(e) vous maltraite pour se faire plaisir! Le pire c’est que beaucoup de gens sont masochistes et il vous diront “va voir untel il/elle est super méchant(e), mais sa technique marche bien!”. Tu parles quand on va vous mettre plus bas que terre et que ça vous coute un bras, on a pas vraiment envie de stagner. Alors on crève de faim mais tant pis!

 

Avis a tous les tyrans de la minceur. Votre agressivité n'a d'égale que votre incompétence. Vous êtes des faibles incultes, incapables d'expliquer a vos clients comment fonctionnent leur propre corps en matière de perte de poids. La seule chose qui vous tient a coeur, s'est votre tiroir caisse. 

A toutes celles et ceux qui on a faire a ces incapables, fuyez! Maigrir c'est une affaire personnelle, et même intime. Ne laissez personne vous manipuler en vous agressant pour soi disant vous aider a obtenir des résultats. Dites vous une chose, un coach minceur ce n'est pas un méchant parent, mais un guide. Ne devenez pas dépendent(e) de quelqu'un d'agressif pour perdre vos kilos, parce que dès qu’on cessera de vous maltraiter en vous criant dessus ou en vous envoyant des pointes ou en vous traitant de tous les noms, vous reprendrez les kilos perdus inconsciemment. En clair si vous maigrissez dans de mauvaises conditions, parce que vous avez peur ou que vous ne voulez pas vous faire insulter, il y a de fortes chances pour que dès que le programme se termine vous profitiez de l'absence de votre bourreau pour manger n'importe quoi, histoire de vous prouver que vous êtes libre!

Allez on tient le coup!

Posté par la nutritioneuse à 20:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Les grévistes de la faim qui veulent maigrir!

 

maids

Il fait un temps magnifique dehors, Filomène arrive l'air passablement énervée. Bon, je la regarde avec mon air tu ne vas pas me pourrir ma journée, où je t'expédie en deux coups de cuillère à pot. Je vois bien a sa moue contrariée qu'elle n'est pas satisfaite. Je lui demande comment elle va, prête à recevoir un torrent de saloperies à la figure. Elle commence à m'expliquer qu'elle n'a maigri que de 200 g. Je me dis: ce n'est pas la fin du monde, Tant que ça descend on n'est pas mal, mais Filomène est pressée. Elle a une épée de Damocles sur la tête. Il faut absolument qu'elle maigrisse, et vite car elle est fille d'honneur au mariage de sa meilleure amie. Bonjour la pression!


Elle est sur les rotules, je vois bien aux cernes noirs qui entourent ses yeux, qu'elle n'en peut plus. Je lui demande si elle est fatiguée et elle répond en me déroulant le programme de la semaine dernière. Sport, sorties, invitations, travaux, boulot et tout ça avec 6 heures de sommeil maximum par nuit. Je sais qu'elle ne va pas du tout aimer ce que je vais lui dire, mais je me lance. "Vous savez Filomène. C'est compliqué de maigrir quand on est fatigué et qu'on ne mange rien" Elle me regarde en souriant comme un enfant qui fait mine de dire oui mais qui sait pertinemment qu'il va faire exactement ce que vous venez de lui interdire. Je persiste " c'est très compliqué de perdre du poids quand on ne dort pas, et que le corps est affaibli. En plus, vous ne mangez pas assez. La phrase est lancée... Elle me regarde et là elle ne peut pas se retenir. Elle me rit au nez. J'en attendais pas moins. Alors qu'elle ricane comme une hyène, je tente de lui faire comprendre que le manque de calorie conduira son corps dans un état dit de famine, et à ce moment-là, elle pourra toujours se gratter pour voir la moindre perte de poids. Visiblement elle ne m'écoute même plus. Elle regarde sa montre pressée de sortir de mon bureau. Comme je déteste qu'on se foute de ma poire, je lui rappelle son prochain rendez-vous en insistant. "Pour maigrir il faut quand même manger. Oui je sais me dit-elle. Elle ne me  regarde même pas en face. J'ai vraiment l'impression de perdre mon temps. Si elle ne veut pas comprendre les règles de base, on va ramer, et j'en prendrai plein la face si elle ne rentre pas dans la robe de couturier taille 38, prévue pour le mariage. Vu qu'il ne reste que 3 semaines avant Le jour J, je sors l'artillerie lourde et je bombarde la phrase magique. "vous voulez rentrer dans votre 38 pour le mariage? Oh! comme par hasard elle m'écoute avec attention. Ses yeux me fixent, et elle boit mes paroles, j'en profite pour lui remettre une couche de "manger!". Elle est sceptique mais convaincue. Je lui donne un objectif obligatoire d'un kilo, et lui serre la main en lui souhaitant bonne journée. Elle tourne les talons, je ferme la porte et je m'assoie dans mon fauteuil. Elle m'a fatigué! Allez on tient le coup!


Allez on tient le coup!

Posté par la nutritioneuse à 20:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 novembre 2018

La séance foutage de gueu..!

sheep

Après une matinée plutôt calme, j'attaque la deuxième partie de la journée avec Mme P. Je ne suis pas super inspirée à l'idée de la voir se radiner dans mon bureau bouche en coeur comme d'habitude, l'air super décontractée voire narquois. Mme P est plutôt sympathique a première vue, mais pour tout vous dire elle me fait perdre mon temps. Cela fait plusieurs mois que je la suit et elle passe sa vie au resto. Si elle arrivait a manger un poisson légumes on pourrait avancer mais non! C'est la super entrée, le plat de résistance et quelques fois le dessert. Je lui demande pourquoi elle ne fait pas enlever les frites? elle se marre. A croire qu'elle vient exprès pour se foutre de moi. Bref je rumine pendant qu'elle continue a me détailler son dîner. J'ai droit a tout les détails. Les épices, la sauce la consistance du poulet le croustillant des noisettes bref elle me nargue.

Je ne la regarde pas en face, car j'ai bien peur que si elle croise mon regard, elle voit que j'ai qu'une envie, c'est de la jeter dehors a coup de pieds en lui balançant son dossier en pleine tronche. Evidement en tant que professionnelle civilisée je n'en fait rien. Je navigue dans la consultation mais vraiment ça ne sert à rien. Je me demande pourquoi elle vient, mais je suppose qu'elle se dédouane chaque fois qu'elle mange du gras et du sucre a outrance. Elle doit se dire: je peux y aller puisque je vois ma nutritionniste après demain. En fait je luis sert de joker pour faire n'importe quoi. Super c'est vraiment valorisant!

La consultation touche à sa fin. Je lui demande de faire attention si elle veut maigrir. Elle me regarde en rigolant. Je boue intérieurement mais je souris crispée. Elle tourne les talon, je ferme la porte et je me jette sur mon agenda pour annuler son prochain rendez-vous. Ouf je me sens tout de suite mieux a l'idée de ne pas la voir pendant 3 semaines.

 

 

Posté par la nutritioneuse à 22:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,